Voyage

PLANIFIER VOTRE TOUR DU MONDE : LES PREMIÈRES ÉTAPES DU VOYAGE

« Le voyage seul est la vie, comme à l’inverse, la vie c’est le voyage. ». Ce qu’affirmait Johann Paul Friedrich Richter au XVIIIe siècle est encore très vrai à l’heure actuelle. Les grands aventuriers profitent d’une année sabbatique convenue avec leur employeur ou d’une pause lors d’un changement d’emploi pour faire un voyage bien plus long que la normale.

Vous pensez peut-être que cela serait pratiquement impossible pour vous : trop cher, trop de responsabilités à la maison, trop aventureux ? Moi aussi, c’est exactement ce que je pensais quand j’ai pensé à partir en voyage pour la première fois. Et puis, début 2016, je me suis retrouvé avec un billet d’avion pour un tour du monde entre les mains et j’ai quitté la France pour six mois. Voici comment j’ai commencé à préparer mon tour du monde.

Voyage : mon tour du monde – la préparation

Phase 1

Durant les préparatifs et plus tard durant mon voyage, j’ai rencontré beaucoup de personnes partageant les mêmes idées et nous étions tous d’accord sur le fait que tout commence avec le simple fait de vouloir partir faire un tour du monde. L’idée de faire le tour du monde n’est pas quelque chose d’inné, mais il s’agit plutôt d’une idée qui mûrit tout doucement. À travers les récits d’autrui, à travers les livres, à travers les documentaires à la télévision et à travers une question qui devient de plus en plus pressante : cela se passe-t-il réellement comme ça ? Pourrais-je le faire, moi aussi ?

Phase 2 

Fantasmes et grands projets. Si je pouvais voyager, où irais-je ? On commence d’abord par faire une liste des destinations de rêve, pour entrer ensuite dans les détails : comment le pays accueille-t-il les touristes ? Y-a-t-il des dangers pour les voyageurs ? Quel est la meilleure saison pour visiter le pays ? Et, petit à petit une liste prend forme.

 

Mes destinations de voyage

Préparer son voyage autour du monde : les frais

Phase 3 

Les dépenses en général

Tout est question de calcul. Juste par curiosité on fait rapidement quelques calculs. Un coup d’œil sur Booking.com, airbnb et hostelworld pour avoir une idée rapide du prix de l’hébergement. Le calcul de ces frais est également un bon indicateur d’un coût approximatif de la vie en général. Les frais d’hébergement sont-ils à peu près les mêmes que dans notre propre pays ? La réponse à cette question vous permettra ensuite de définir les prix moyens pour les repas, les boissons et les sorties.

Il convient d’ajouter les frais résultant de votre absence dans votre pays d’origine.

  • Sous-location de votre logement. Demandez bien sûr d’abord l’autorisation à votre propriétaire si besoin.
  • Suspensions de L’assurance maladie. N’a de sens que si vous restez plus longtemps à l’étranger car celle-ci est inefficace durant votre voyage et vous avez besoin d’une assurance maladie spéciale pour l’étranger. Pouvez-vous également suspendre d’autres assurances pendant votre absence ?
  • Location de votre voiture : pouvez la louer à des amis ou à des proches.

Autres dépenses : le transport.

  • J’ai fait le tour des offres sur Internet et j’ai finalement opté pour un billet Around the World de STA Travel. Vous êtes étudiant ? Excellent. Vous bénéficiez d’une réduction sur votre billet. Toutefois, cela ne fait aucun mal de contrôler également les prix des différentes compagnies aériennes. Si votre liste comprend des destinations très populaires, vous pourriez trouver de très bonnes affaires.
  • En fonction du pays qui vous intéresse, profitez-en pour contrôler également les moyens de locomotion locaux. En Asie ? Vous vous déplacerez en bus ou en bateaux.  Vous économiserez en moyenne 10 % à 50 % sur le prix des moyens de transport réservés aux touristes. En Nouvelle Zélande ? Impossible d’éviter le camping-car. Voyage et hébergement deux en un : vous ne trouverez pas moins cher et plus confortable. Aux USA ? Voiture de location et motel.

Phase 4

Vous êtes maintenant arrivé au bout de la liste des prix et vous êtes fait une idée des dépenses auxquelles vous devrez faire face pour réaliser votre rêve. En fonction de votre épargne mensuelle, vous savez maintenant pendant combien de temps vous devrez mettre de l’argent de côté avant de pouvoir prendre le large. Peut-être pourriez-vous revoir votre sélection de pays ou la durée de votre séjour dans les différents pays ? L’Asie est très bon marché, tandis que Hawaï est par exemple très cher. Peut-être pourriez-vous convenir d’une rémunération alternative avec votre employeur, par exemple le maintien de votre salaire à hauteur de 50 % ? Vous avez peut-être prévu un voyage alliant travail et plaisir ? En Australie, si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez obtenir visa vacances-travail, tout comme au Canada si vous avez moins de 35 ans.

Avec un objectif précis en tête, vous verrez avec quelle facilité vous réussirez à mettre de l’argent de côté. Et désormais, chaque information que vous recueillerez vous rapprochera de votre rêve d’un séjour longue durée à l’étranger.

 

Bon voyage !

Sabrina

Article précédent
Article suivant

Noch was schönes

Kommentare

Hinterlasse eine Antwort